Sensibilisation – Facteur clé de succès N°4 : Donnez envie

Une opération de sensibilisation se trouve à la frontière entre une opération de formation et une opération de communication.

En effet, nombre d’entreprises incluent les parcours de sensibilisation en ligne dans la catégorie E-Learning. Ces contenus sont intégrés dans le parcours de formation des personnes et leur réalisation est suivie comme telle dans leur décompte de formation. La formation ainsi apportée est mesurée en temps passé avec une liste de sujets abordés (risques cybersécurité, bonnes pratiques à respecter, connaissances cybersécurité de base…). La fourniture de contenus ou l’utilisation de plates-formes de sensibilisation peuvent ainsi donner lieu à la mise en place de conventions de formation.

La sensibilisation, cependant, diffère par certains aspects de la plupart des formations. En effet, dans le cadre d’une formation, l’apprenant est en général motivé par ce que la formation va lui apporter en termes d’évolution personnelle et professionnelle. Cette motivation est très peu présente dans le cadre d’une campagne de sensibilisation. Même si le sujet de la cybersécurité suscite un intérêt indéniable, la prise en compte des mesures de sécurité est encore très souvent vécue comme une contrainte. En ce sens, il est indispensable de donner envie, si l’on veut obtenir la participation la plus large.

Pour donner envie, le contenu proposé devra :

  • être attractif avec un design plaisant et agréable;
  • être facile d’accès (nous reviendrons sur cet aspect dans un prochain billet);
  • ne pas provoquer de situation d’échec, afin d’éviter le rejet de la campagne par l’apprenant;
  • coller au maximum aux situations vécues par l’apprenant;
  • être renforcé par l’obtention de récompense ou de reconnaissance : certificats ou, éventuellement, remises de goodies.